Disjoncteur rapide

Le Dr Hilgers donna son nom à l’appareil qu’il conçut en Californie à la fin des années 80. Fixe, d’expansion rapide ou semi-rapide, le Hilgers permet la rotation des premières molaires permanentes. L’appareil, une large pastille d’acrylique, possède une vis d’expansion et deux boucles horizontales en acier inoxydable. Ces dernières se trouvent soudées aux bagues qui, elles-même, sont préalablement ajustées sur les premières molaires permanentes. Sur les bagues peuvent s’ajouter des tubes triples pour ainsi s’utiliser en combinaison avec un système d’appareillage fixe. Le Hilgers est généralement utilisé pour créer une expansion avant de procéder à un traitement complet en fixe. Une fois l’appareil cimenté, le patient doit attendre un minimum de cinq jours avant d’ajuster la vis et, ceci, en vue de réduire l’inconfort et la pression exercée sur les tissus mous. Idéalement, la vis doit être activée d’un tour par jour. Il faut ajouter qu’afin de maintenir l’expansion obtenue l’appareil doit être gardé en permanence pour une période de trois mois.
Le pendulum, que l’on doit également au Dr Hilgers, est utilisé pour les patients qui présentent une malocclusion Classe II dentaire. Créé au début des années 90, cet appareil fixe permet l’expansion du maxillaire supérieur de même que la distalisation des molaires supérieures. Tout comme le Hilgers, il s’agit d’une large pastille d’acrylique possédant une vis d’expansion et des appuis occlusaux aux prémolaires et/ou aux molaires primaires. En outre, il comporte deux ressorts qui s’insèrent à l’intérieur des attaches linguales, sur les bagues des molaires permanentes. C’est l’activation de ces ressorts qui permet la distalisation des molaires. Il est à noter que le fil utilisé pour leur fabrication est le TMA.036″. Finalement, les bagues doivent être cimentées, et les appuis métalliques de l’appareil, mordancés dans les fosses des prémolaires ou des molaires primaires. À l’inverse du saggital (que nous présentons dans la section des appareils d’expansion amovibles), le pendulum peut être employé pour les patients moins coopératifs et peu motivés. En effet, ces derniers n’ont qu’à ajuster la vis d’expansion d’un tour tous les trois jours. Dans la plupart des cas de malocclusion Classe II, six à huit activations suffisent.