Appareils fonctionnels

TWIN-block

C’est à l’orthodontiste anglais William Clark que l’on doit l’invention du Twin Block. Son appareil amovible d’avancement mandibulaire est importé en Amérique à la fin des années 80. La version fixe du Twin Block est fixée sur huit bagues. Elle comporte des blocs qui s’adaptent à la fois sur les arcades inférieures et supérieures, blocs sur lesquels se trouvent des coussins occlusaux dont les plans sont inclinés à 70°. Ces derniers, situés au niveau des prémolaires, encouragent la mandibule à faire le mouvement de protrusion. Le meulage sélectif des coussins occlusaux permet l’éruption des dents postérieures inférieures, créant par le fait même une diminution du surplomb vertical. Le Twin Block est confortable et bien accepté par les patients. Moins gros que les autres appareils fonctionnels, il travaille plus rapidement car il est porté en permanence. Cela dit, il possède l’avantage d’avancer la mandibule sans toutefois empêcher les mouvements de latéralité. Il est donc plus facile pour le patient de parler.