Plaque GELB

En plaçant le condyle dans sa cavité, la plaque GELB repositionne la mandibule. On obtient ainsi un équilibre neuro-musculaire. Cette plaque peut encore favoriser la fermeture de la dimension verticale et squelettique. La plaque GELB est munie de crochets de rétention. Ses deux coussins d’acrylique sont reliés entre eux par une barre linguale très rigide qui passe au gingival et au lingual des dents antérieures. Ces coussins recouvrent les dents postérieures de la mandibule. Par ailleurs, les dents postérieures du maxillaire s’appuient aux endroits où la plaque a été indentée. Enfin, dans la mesure où la plaque GELB libère les surfaces buccales, on l’utilise parfois pendant un traitement d’orthodontie en fixe. La plaque permet ainsi le repositionnement de la mandibule un peu plus antérieurement.